Pourquoi jouer aux jeux vidéos

Réduction de certaines addictions

Une étude menée par des psychologues des Universités de Plymouth et de Queensland a montré que le fait de jouer à Tetris – ou à des jeux similaires – aide à diminuer les envies de manger et la sensation de manque de drogues et autres substances ou activités addictives.

 

Bénéfique pour les dyslexiques

Les jeux vidéos d’action se déroulent généralement dans des environnements changeants, avec beaucoup de détails et de stimulation, exigant une concentration sans faille. Selon les scientifiques, ces jeux permetent aux souffrant de dyslexie d’améliorer leur attention et leur concentration.

 

Amélioration du sens de l’orientation

Les déplacements dans les maps des jeux vidéos favorisent le sens de l’orientation chez les joueurs. Spécialement les jeux d’action, activerait un gène qui contrôle le développement des connexions nécessaires à l’orientation dans l’espace, selon l’Université de Toronto.

 

Meilleure efficacité des chirurgiens

Le département de chirurgie du Centre médical Beth Israël à New York a montré que les chirurgiens consacrant 3 heures par semaine aux jeux vidéo faisaient 32% moins d’erreurs, par rapport à leurs confrères qui n’y jouent pas. Ils ont également fait preuve de plus de précision et de rapidité en laparoscopie et en suture.

 

Amélioration de la vue

Avec modération, les jeux vidéos aideraient à augmenter l’acuité visuelle. Une étude a montré que les joueurs réguliers pouvaient distinguer différentes nuances de gris que les non-joueurs n’arrivaient pas à différencier.

 

Aide dans votre carrière

Les jeux qui consiste à protéger votre territoire, à en assurer l’approvisionnement et à conquérir d’autres contrées, selon les chercheurs, peuvent accompagner dans la vie réelle en aidant à mieux gérer les situations stressantes au bureau et à trouver des solutions plus rapidement.

 

Diminution de la douleur

Pour soulager la douleur, il n’y a pas mieux que de détourner l’attention. Le Children’s National Medical Center a découvert que jouer à des jeux interactifs permettrait de faire oublier aux enfants leur douleur, et au personnel traitant de recueillir des données physiques pour mieux les traiter.

 

Une meilleure persévérance

Les psychologues s’accordent à dire que les jeux vidéo sont un bon moyen d’apprendre la patience et la persévérance. L’échec est une étape vers le succès (non une fin en soi) et la persévérance devient la clé de la réussite.

 

Encourager les enfants à devenir plus actifs

Les joueurs de jeux spotifs encouragent ceux-ci a devenir plus actifs et a essayer dans la réalité les jeux qu’ils apprécient, comme le tennis, le basket-ball et le bowling.

 

Équilibre des personnes atteintes de sclérose en plaques

Une étude réalisée à l’Université Sapienza a montré que les jeux de danse ou qui demandent l’utilisation d’une planche aident à booster certaines connexions du cerveau et permettent d’améliorer la coordination des mouvements des patients, aidant à réduire leurs risques de chute.

 

Nouvelles connaissances

On a longtemps reproché aux joueurs de jeux vidéo d’être socialement renfermés et de ne pas interagir avec le monde qui les entoure. Avec des jeux massivement multi-joueurs, les joueurs forment des équipes, partagent leurs idées et leurs techniques, en plus le nombre grandissant de compétitions et d’événements dédiés à ces jeux rassemblent des milliers de personnes à travers le monde.

 

Traitement de l’information plus rapide

Le défilement rapide des images et la gérance constante d’éléments (munitions, points de vie, etc.) permettre aux joueurs de développer une rapidité d’analyse et de traitement de l’information. Selon une étude récente, les joueurs répondent 25% plus rapidement aux questions liées à l’analyse d’images qu’ils viennent de voir.

 

Réduire le stress

Certains jeux ont un effet apaisant et permettent une réduction de 50% du taux d’adrénaline, c’est ce que confirme une étude menée par l’Université d’Oxford.