5 choses qui finissent toujours par arriver à la Saint-Jean-Baptiste

Le weekend de la Saint-Jean-Baptiste est synonyme de célébration. Chaque municipalité on leur lot d’activités pour la fête nationale. Parmi les activités communes, il y a des spectacles extérieurs de musiques québécoises, des feux d’artifices et un feu de joie. Qui n’a jamais été fêté la Saint-Jean à Québec même sur les plaines d’Abraham? Beaucoup d’entre nous ont déjà vécu cette folles expériences. Mais, plus on vieillit, plus la Saint-Jean devient une soirée où l’on se rassemble entre amis chez l’un ou chez l’autre. Toutefois, la quantité d’alcool reste la même, c’est pourquoi il arrive toujours des moments cocasses en fin de soirée.

Voici ce qui peut très bien arriver durant cette soirée drôlement arrosée :

 

1) Quelqu’un qui s’est endormi dans un endroit inusité

Tu finis toujours par retrouver un gars endormi dans les buissons, dans le bain ou dans n’importe quel autre endroit où tu te demandes comment il a pu s’y rendre. Le pire est qu’il a l’air super confortable dans son sommeil.

 

2) Un gars qui saute par-dessus le feu

Tout par d’une seule phrase : « t’es pas game ». C’est souvent le gars qui se croit invincible qui accepte le défi.

 

3) Un drôle de buffet de fin de soirée

À minuit, ça commence à parler d’avoir faim. C’est là que l’hôte de la soirée sort ce qui reste dans le frigo… c’est à dire un reste de paté chinois, des crottes de fromage et des céleris. Personne n’est regardant!

 

4) Un jeu d’alcool inventé broche à foin

Parce qu’à 1 h du matin, on manque toujours d’idées pour boire davantage. Après le beerpong, le beer-baseball, le fuck you et le jeu de shooter ou vérité, quelqu’un propose un nouveau jeu avec ses propres règles. Ça peut ressembler à ça:

 

5) Un gars qui fini en boxeurs

C’est souvent le même gars qui au début de la soirée a sauté par-dessus le feu. Il est maintenant rendu à une autre stade, celui où le party a pris possession de son corps.