Les bienfaits de manger de la viande

Manger de la viande apporte plusieurs points positifs pour notre corps, mais l’important est de manger de tout sans abuser.

Pourquoi manger de la viande?

La composition de la viande varie d’un animal à l’autre, son âge, son sexe et son alimentation, ainsi que de la partie du corps. On ne peut pas généraliser sur ses propriétés nutritionnelles ou ses effets sur la santé, tout dépend de la fréquence et de la quantité consommée.

Il est recommandé de prendre une portion de viande, de 100-130 grammes, 3 à 4 fois par semaine, en alternance avec du poisson et des œufs. La viande est l’une des meilleures sources de protéines, de fer et de vitamine B12. L’éliminer de sa diète peut amener plusieurs carences.

Le bœuf ou le veau : plusieurs aspects

Elle présente une teneur moyenne en matières grasses, mais comporte de grandes différences entre les pièces. Les jeunes animaux nourris exclusivement de lait est plus facile à digérer, apporte cependant moins de fer et moins de vitamines, mais elle est dépourvue de graisse et de cholestérol. Elle est donc recommandée pour les personnes aux digestions lourdes, au taux de cholestérol élevé et en surpoids. Les gros bovins contiennent plus de graisses et de cholestérol, mais ils apportent davantage de protéines, de fer et de vitamines.

L’agneau : riche en fer et gras

Plus l’animal est âgé et plus de fer il contient. Cependant, puisqu’il s’agit d’une viande riche en graisses, l’important est de l’enlever avant la cuisson. L’agneau de lait, ayant très peu de graisse, peut faire partie d’un régime alimentaire équilibré, sans risque pour la santé. L’agneau est une viande recommandée pour les personnes anémiques et ayant un faible poids corporel.

Le poulet : faible en cholestérol et fer

Il suffit de lui enlever la peau pour éliminer la plupart du gras, elle est très facile à digérer. Comme elle contient moins de cholestérol et de graisses saturées, elle est recommandée pour les personnes souffrant d’une maladie cardio-vasculaire en la consommer sans la peau. Cependant elle contient beaucoup d’eau, une bonne cuisson est indispensable, parce que l’eau favorise la formation de micro-organismes qui peuvent affecter notre santé.

Le lapin : faible en gras

À inclure dans une diète alimentaire équilibrée, complète et saine, car il s’agit d’une viande très maigre, à faible teneur en graisses et cholestérol. Il apporte cependant moins de fer.