Quoi faire pour réellement atteindre un physique optimal

Est-ce que manger santé et bouger suffit?

…NON! Malheureusement, du moins pas après un certain temps, pas pour la moyenne des gens avant de voir les abdominaux pour la première fois ou atteindre un 200lbs de masse musculaire.

Il y a beaucoup de facteurs qui auront un impact sur la composition corporelle: gestion du stress, qualité du sommeil, qualité de la digestion, périodisation de son entraînement et des méthodes, répartition des macronutriments, budget pour les suppléments et un bon entraîneur, etc. Tous ces facteurs doivent être optimisés au maximum avant de passer aux détails plus précis, mais il vient un temps où il faut serrer la visse et être prêt à faire de gros efforts quotidiens.

Il reste à savoir ce que vous entendez par être en forme et surtout ce que VOUS vous voulez à ce niveau. Si vous souhaitez ressembler à vos modèles ou les gens avec une excellente condition physique sur le fil des réseaux sociaux, voici quelques éléments qu’il faut savoir à tout prix:

 

1. Il est BEAUCOUP plus facile de progresser plus rapidement (et surtout se maintenir) en optimisant ses habitudes de vie et en entretenant une bonne santé générale sur le long terme. Il faut comprendre qu’en voulant aller trop vite, cela peut vous conduire à une blessure ou un débalancement hormonal qui vous empêchera de progresser par la suite.

Vous devez débuter par l’essentiel, ce n’est pas le temps de restreindre au maximum vos calories si votre qualité de sommeil est mauvaise ou si vous êtes en plein divorce. Il faut s’assurer d’être dans une période optimale de votre vie avant d’entamer une transformation de 3-4 mois et d’investir le temps, les sacrifices et les efforts pour atteindre votre but.

2. Plus vous diminuez votre masse adipeuses rapidement, plus il est facile d’en regagner. Vous construisez sur du sable plutôt que sur du solide.

3. Les calories COMPTENT! Certains vont peut-être critiquer ce point, mais même s’il n’est pas nécessaire de les calculer, il vient une étape où il faut impérativement avoir un certain contrôle sur les quantités de nourritures ingérés, que ce soit pour gagner des muscles ou perdre du gras.

Il vous faudra nécessairement un surplus ou un déficit. Ceux qui disent que vous pouvez manger à volonté (en évitant les glucides par exemple) dans la limite où vous faites des bons choix pour atteindre n’importe quel objectif physique simplifient beaucoup trop les choses. C’est du marketing malheureusement argumenté par de bonnes valeurs comme l’équilibre, la santé, l’amour de soi… Oui, toujours en harmonie avec soi-même et en restant en santé, mais on n’obtient rien de différent sans les efforts ou en faisant toujours la même chose.

4. Il est plus facile de se maintenir que de s’améliorer. Il est vrai que mesurer et peser sa nourriture n’est pas toujours facile, mais c’est très productif de le faire dans un contexte précis, au moins dans un premier temps pour s’assurer qu’on est dans la bonne direction pour atteindre un niveau supérieur de conditionnement.

5. Votre pourcentage de gras de base est très affecté par votre génétique, oui c’est vrai. Heureusement, et sauf condition médicale particulière, n’importe qui peut devenir relativement cut… Par contre, le chemin pour s’y rendre peut varier énormément et être plus long pour certaines personnes qui sont moins gâtées par leur génétique.

 

C’est votre vie, votre CORPS et il n’y a rien de vraiment mal ou bien dans vos objectifs. Vous devez cependant savoir ce que VOUS voulez vraiment et être bien guidé afin de déterminer quels sont les efforts à faire pour atteindre votre but.

 

Article écrit par Alexandre Colin, entraîneur au centre Sport Évolution, Le Gym.